Le plateau est situé à environ 166 mètres d’altitude. Il est parcouru par des rigoles qui drainent l’eau. Ces ouvrages, ainsi que l’étang de Saclay, situé près de la commune de Saclay, étaient destinés à l’alimentation en eau du château de Versailles (et en particulier de ses fontaines).

Il correspond aux communes suivantes : Gif-sur-Yvette (quartier de Moulon), Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Vauhallan, Villiers-le-Bâcle dans le département de l’Essonne ; Toussus-le-Noble, Châteaufort, Les Loges-en-Josas et Buc dans les Yvelines.
La partie sud est appelée plateau de Moulon. Il se prolonge sur la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines (plateau de Villaroy).

 

Économie / Urbanisme

Le plateau de Saclay a une longue tradition agricole. Ses terres grâce à l’irrigation naturelle sont parmi les plus fertiles d’Île-de-France. Et pourtant il est devenu un important pôle d’enseignement, de recherche scientifique et de recherche et développement après la Seconde Guerre mondiale, et surtout à partir des années 1960. De nombreuses écoles et centres de recherche sont implantés sur le plateau, et il est prévu que ce campus devienne l’un des plus importants d’Europe dans les prochaines années. Ce progressif grignotage des terres fertiles inquiète les riverains et les cultivateurs du plateau.

Les municipalités du plateau font partie des communautés d’agglomération :

  • la communauté d’agglomération du plateau de Saclay (CAPS) : Villiers-le-Bâcle, Saclay, Vauhallan, Igny, Saint-Aubin, Orsay, Palaiseau, Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Gometz-le-Châtel…
  • la communauté d’agglomération Versailles Grand Parc : Versailles, Buc, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Toussus-le-Noble, Bièvres…

Il est traversé du nord au sud par la Route nationale 118, l’axe Boulogne-Billancourt — Les Ulis. Il n’est pas directement desservi par le RER, mais les lignes de RER B et C desservent respectivement la vallée de Chevreuse et la vallée de la Bièvre, qui entourent le plateau. Les bus Albatrans et Savac permettent de rejoindre les gares situées dans les vallées.

Dans le cadre du projet « Grand Paris », le schéma définitif adopté le 26 mai 2011 par la Société du Grand Paris pour le réseau de transport Grand Paris Express prévoit une ligne de métro automatique numérotée 18 qui reliera Versailles (gare des Chantiers) à l’aéroport d’Orly via le plateau de Saclay1. Le projet de métro aérien suscite toutefois une certaine hostilité.

 

La plaine de Moulon

La plaine de Moulon est la partie sud-est du plateau de Saclay, située sur les communes de Gif-sur-Yvette et Orsay. Communément appelé quartier de Moulon ou Le Moulon, c’est un autre lieu de recherche et d’enseignement supérieur.

 

Histoire

Depuis près de 40 ans, les travaux menés sur le plateau par les archéologues de l’Inrap, du CNRS et des associations locales[réf. insuffisante] montrent la présence d’une occupation quasi continuelle depuis le premier Âge du fer. Une villa romaine se situe dans le secteur de Moulon, face à la maison de l’ingénieur (Polytech Paris-Sud, rue Louis de Broglie). Les vestiges de cette villa gallo-romaine (début du IIe à la fin du IIIe siècle ap. J.-C.) furent mis au jour par une équipe de l’association des archéologues du CEA Saclay (AAC-CEA Archéologie3). La partie correspondant à l’habitation du propriétaire de la villa (pars urbana) est encore visible. La partie agricole du domaine (pars rustica) est partiellement préservée. Elle n’a pas été fouillée.

En 2005, un village gaulois a été découvert sur la plaine de Moulon (au nord de l’IUT d’Orsay). Il était vraisemblablement composé d’une centaine de membres : artisans, agriculteurs ou éleveurs.

Loading